Retour

Les « malwares », virus, vers, chevaux de Troie et espiogiciels

« Malware »

Un « malware » ou « logiciel malveillant » regroupe tout type de logiciel pouvant affecter de près ou de loin les performances et fonctionnalités de vos appareils informatiques. Les virus, chevaux de Troie et vers informatiques sont aussi des « malwares ».

Virus, vers et chevaux de Troie

Dans les 3 cas, ces termes sont utilisés pour décrire des logiciels malveillants s'étant infiltrés dans votre appareil par la connexion Internet. Voyons de quelle manière cela se produit.

L'infection par un de ces parasites se fait par le biais d'une « porte » vers votre ordinateur; cette « porte » est accessible lorsque vous téléchargez un logiciel, ouvrez un courriel ou visitez un site Web dont la source n'est pas fiable. Une fois que la porte est franchie, le logiciel dort dans votre appareil jusqu'au déclenchement de ses fonctions, qui peuvent varier selon le type de logiciel malveillant.

Un virus se propagera dans des fichiers « hôtes » sur votre appareil, et se transmettra à d'autres usagers lorsque vous enverrez ces fichiers, il s'agit alors de la fonction de propagation du virus. Les fonctions du virus peuvent varier, allant de la perte de performance à la perte complète des fonctions de l'appareil.

Un cheval de Troie ou « Trojan », s'infiltre dans votre appareil par un fichier que vous avez téléchargé et que vous ouvrez. Normalement, celui-ci restera sur votre appareil et fera des dégâts, mais ne se propagera pas, contrairement au virus. Il s'agit d'un logiciel malveillant qui est implanté, plutôt que propagé.

Un ver informatique s'infiltre par le téléchargement d'un fichier ou d'un courriel. Celui-ci va se clôner et s'attaquer aux autres appareils de votre réseau. Il infectera vos fichiers et se propagera à l'ordinateur des personnes avec qui vous communiquerez, de la même façon qu'il s'est infiltré dans votre ordinateur.

Espiogiciel

Un logiciel espion, aussi appelé « Spyware », s'installe sur votre ordinateur, la plupart du temps, de la même manière qu'un cheval de Troie. L'espiogiciel espionnera tout ce que vous faites : payer des comptes sur Internet, visionner une vidéo, naviguer sur Facebook, etc. Il compilera ces informations puis les enverra à une base de données qui affectera ensuite votre navigation. Selon vos préférences et votre historique, la base de données vous proposera des « offres promotionnelles » ou autres escroqueries. L'espiogiciel peut également télécharger et implanter des virus sur votre appareil ou faire ouvrir des fenêtres « pop-up » lorsque vous naviguez.

Comment prévenir les « malwares » ou programmes malveillants?

Antivirus, anti-logiciel espion, antimalware. Ces logiciels peuvent être achetés ou téléchargés gratuitement. Mais attention, il ne faut pas nécessairement prendre le premier antivirus que vous trouverez, car vous pourriez tomber sur un faux et contracter un virus! Voici donc une liste de logiciels payants et gratuits que vous pouvez vous procurer pour vous protéger.

Prenez note qu'ORICOM INTERNET n'est pas responsable et n'offre pas de dépannage pour ces logiciels. Nous vous proposons ces options uniquement pour vous guider.

Logiciels payants

Kaspersky Antivirus: Vous pouvez le trouver dans tout magasin d'informatique, son prix peut varier. Un excellent antivirus, toujours actif et à l'affût sur votre appareil. Il vous préviendra s'il doute d'un site auquel vous essayez d'accéder. Il est aussi offert avec un gestionnaire de registre et un contrôle parental.

Norton Antivirus: La version de base de Norton Antivirus, fait un excellent travail de nettoyage. Sa base de données de virus est très complète étant donné son ancienneté. Par contre, les versions « Internet Security » et « Norton 360 » sont très « gourmands » sur les performances de l'ordinateur. Aussi, lors de la désinstallation, il peut causer des problèmes de navigation ou des troubles lors d'installation d'autres logiciels. Il faut télécharger l'outil de désinstallation de Norton, qui se trouve facilement sur Google.

McAfee Antivirus: La version complète fait un excellent travail, par contre, lorsqu'il expire ou que vous tentez de le désinstaller, il peut causer des problèmes de navigation et refuser de se désinstaller. Il faut aller chercher l'outil de désinstallation McAfee, qui se trouve facilement avec Google.

Avast: La version d'Avast payante fait un excellent nettoyage. Par contre pour la prévention, il est préférable d'utiliser un logiciel supplémentaire, car Avast n'effectue pas de balayage (scan) en temps réel, donc ne protège pas adéquatement. Attention à ne pas le laisser expirer, et à le désinstaller correctement pour éviter les problèmes de navigation ou d'installation d'un autre antivirus. Il faut trouver l'outil de désinstallation d'Avast avec Google pour le désinstaller correctement.

Logiciels gratuits

Avast: Travail de nettoyage correct. Il est gratuit pour un certain temps et, lorsqu'il expire, il peut causer des problèmes de navigation et d'installation tant qu'il ne sera pas désinstallé ou renouvelé avec la version payante. Il faut trouver l'outil de désinstallation d'Avast avec Google pour le désinstaller correctement.

AVG: Connu pour son ancienneté. Autrefois très fiable, mais sa base de données a été négligée depuis 2 ou 3 ans. Bonne solution si utilisée conjointement avec Avast pour un nettoyage. La version gratuite n'offre pas de pare-feu et ne fait pas de numérisation en temps réel. Il est donc préférable d'utiliser un autre antivirus pour la protection.

Malwarebytes: Meilleur outil pour le nettoyage, autant la version gratuite que payante. Facile d'installation, il ne s'impose pas alors vous pouvez l'utiliser seulement au besoin. Il contient une base de données très complète et son analyse est très efficace pour nettoyer les virus et les maliciels. Fortement conseillé comme outil de nettoyage dans le cas où votre antivirus de prévention aurait échoué.

Comment puis-je être certain d'être en sécurité?

Assurez-vous d’avoir des équipements sécurisés; si vous possédez un routeur, soyez sûr qu’il est protégé.

Activez le pare-feu Windows et inscrivez un mot de passe sur votre session d’ordinateur. Si quelqu’un tente d’accéder à votre appareil, il devra connaître ce mot de passe.

Vous pouvez également utiliser 2 antivirus sur un même appareil, mais attention, jamais les 2 en même temps. L’idéal est d’avoir un antivirus qui vous protège en temps réel, tel que Microsoft Security essential, ainsi qu’un antivirus pour le nettoyage, que vous démarrez uniquement pour faire une analyse, par exemple Malwarebytes.

Pour éviter d’être infecté, soyez toujours à l’affût de ce que vous faites, par exemple; si vous recevez un courriel avec une pièce jointe et que vous n’en connaissez pas l’expéditeur, n’ouvrez pas la pièce jointe. Si vous recevez un lien de quelqu’un que vous ne connaissez pas, ne cliquez pas dessus, supprimez le message. Si vous n’êtes pas certain de la provenance ou de la légitimité d’un lien ou d’un courriel, ignorez-le et supprimez-le.

Certains systèmes d’exploitation sont moins enclins à être infectés, tels que Mac OS X. Les concepteurs de virus se concentrent majoritairement sur Windows puisqu’il est le plus utilisé dans le monde. Avoir un Mac peut être une option moins risquée au niveau de la sécurité Internet, mais les fonctionnalités ne sont pas les mêmes que sous le système d'exploitation Windows.

La meilleure sécurité demeure une utilisation consciente et contrôlée d’Internet.